Petite histoire des groupements d’achats d’énergie

10 Juin, 2022

Dans son numéro 232 de juin 2022, la revue Contrats publics (groupe Le Moniteur) s’intéresse à l’épineuse question des achats publics d’énergie. Comme pour les télécommunications il y a 25 ans (ça ne nous rajeunit pas…), le sujet est incroyablement complexe. D’une part, il s’agit de créer des marchés qui n’existaient pas auparavant, puisqu’ils étaient payés rubis sur l’ongle à un opérateur national en situation de monopole, de l’autre, il faut aussi comprendre les ressorts de ce marché pour optimiser l’achat.

C’est dans ce contexte qu’apparaît et se développe une pratique assez peu usitée : celle de l’achat groupé. Après quelques tâtonnements, elle se développera rapidement dans les années 2000, notamment avec l’extinction progressive des tarifs réglementés de vente d’énergie.

Contrats publics a confié à Jean-Marc Proust, qui a participé à la création du groupement de commandes de télécommunications du SIPPEREC à la fin des années 1990 puis, de 2013 à 2020, piloté un groupe de travail de la FNCCR dédié aux groupements de commandes de fournitures d’électricité et de gaz, le soin de rédiger un article retraçant cette petite histoire d’un important pan de l’achat public.